Nantes, capitale du crime ?

Depuis quelques temps, notre capitale bretonne fait les grands titres de la presse hexagonale pour une mauvaise raison : son insécurité dramatique. Il y a une décennie encore, Nantes était considérée comme l’une des villes les plus agréables de l’Hexagone. Aujourd’hui, Nantes est considérée comme la ville la moins sûre (1), plus dangereuse encore que Marseille ou Nice. Les agressions dans le centre-ville de Nantes … Continuer de lire Nantes, capitale du crime ?

« Nantes première ville bretonne »

Nous avons appris par nos services de renseignements que certains individus, déjà bien connus avant la guerre pour leur propagande anti-bretonne, ont repris le cours de leur peu reluisants exploits, cette fois avec une virulence proportionnée au succès magistral remporté dans notre ville par l’Heure Bretonne. Leur sale petit besogne consiste à répéter à tout venant : “Nantes n’est pas en Bretagne, les Nantais ne … Continuer de lire « Nantes première ville bretonne »

Nantes affirme sa nationalité bretonne (CNB, 1940)

« La Bretagne, l’une des plus anciennes nations d’Europe, demeure riche encore de trésors naturels inexploités. Les Bretons ont souffert dans leur esprit national en se voyant constamment ridiculisés, dans leur personne, en fournissant la chair à canon N°1 pour les guerres de 1870, 1914, 1940. Ils ont le droit à la vie. Nantais de la ville ou de la campagne, souvenons-nous que nous sommes Bretons … Continuer de lire Nantes affirme sa nationalité bretonne (CNB, 1940)

« Nantes, clé de la Bretagne » par Aldrig a Naoned (1947)

Nantes est la clé de la Bretagne. C’est la méconnaissance d’un tel fait qui a été l’une des principales causes des malheurs du pays et qui sera une des plus grandes raisons des échecs du Mouvement breton. Nos ennemis, eux, savent bien à quoi s’en tenir. Leur plus grande victoire, maintenant comme autrefois, c’est non pas d’avoir détaché le Pays Nantais de son milieu naturel, … Continuer de lire « Nantes, clé de la Bretagne » par Aldrig a Naoned (1947)