Le royaume de France contre la Bretagne : 8 raisons de rejeter la monarchie française.

Le 8 mai dernier, comme le veut la tradition française, il y eut l’hommage à Jeanne d’Arc et certains manifestants ont arboré nos anciennes bannières blanches et noires de la période ducale. En réaction, voici une liste, non exhaustive, des agissements du royaume de France à l’encontre de notre pays. Un rappel non négligeable aux Bretons qui aiment encore naïvement le royaume de France. À … Continuer de lire Le royaume de France contre la Bretagne : 8 raisons de rejeter la monarchie française.

« Georges Cadoudal le révolté » de G. Lenotre.

Georges Cadoudal sortit à vingt ans de Saint-Yves, à l’époque où on en expulsait ses maîtres ; il se plaça comme clerc chez un notaire d’Auray, maître Glain, et fréquentait le soir au club local. Discernant les lacunes de son éducation, il cherchait à s’instruire en pénétrant les causes et les répercussions probables des événements qui troublaient si profondément sa province. Réduit à l’horizon rétréci de … Continuer de lire « Georges Cadoudal le révolté » de G. Lenotre.

« La nature sacrée chez les anciens Celtes », Georges Dottin.

Les écrivains de l’antiquité s’accordent à reconnaître la religiosité des Gaulois. Au témoignage bien connu de César qui dit que les Gaulois sont un peuple très adonné aux pratiques religieuses, il faut ajouter ceux de Tite Live et de Denys d’Halicarnasse. Les Celtes étaient les plus habiles des peuples en science augurale, et le Galate Déjotarus passait pour un augure remarquable. La divination s’exerçait par divers … Continuer de lire « La nature sacrée chez les anciens Celtes », Georges Dottin.

« La Haute-Bretagne » par Charles Le Goffic.

La Constituante avait divisé la Bretagne en cinq départements. Ils subsistent toujours, mais à cette division artificielle on préfère généralement la division en Haute et Basse-Bretagne qui n’est pas beaucoup plus exacte, car il y a au moins trois Bretagnes en Bretagne. Et il est vrai que ces trois Bretagnes ont des caractères communs. L’unité d’origine d’abord : le même sang coule aux veines des morutiers … Continuer de lire « La Haute-Bretagne » par Charles Le Goffic.

« Ce qu’était l’Etat breton », par Henri Quilgars

Ce qu’était l’Etat breton Le développement économique et social de la Bretagne, alors qu’elle était libre, fut merveilleux, parce qu’elle avait un gouvernement adapté à ses besoins et inspiré des principes d’un libéralisme que les gouvernements modernes sont loin d’égaler. Pour faire sentir, d’un mot, l’abîme qui séparait l’esprit gouvernemental de la Bretagne libre de celui qui animait la France de l’ancien régime (pourquoi ne … Continuer de lire « Ce qu’était l’Etat breton », par Henri Quilgars

« Ar pezh a zle Roma d’ar Gelted », gant Abeozen (1941)

En e levr, Diwar-benn an Impalaerouriezh Roman, an Ao. Jerom Carcopino a skriv traoù m’eo talvoudus-tre deomp prederiañ war o divout. Setu un istorour a zo, dre e orin koulz hag e zeskadurezh, a-du krenn gant ar bed roman hag e welimp e trugareka ar Gelted zoken evit ar pezh a zo bet, d’hor meno, fazioù dibardon en o istor. . Ar Gelted eo o … Continuer de lire « Ar pezh a zle Roma d’ar Gelted », gant Abeozen (1941)

Les Blancs, les Noirs, les Arabes et l’esclavage. Qui est coupable !?

Le concept de culpabilité blanche a fait son chemin dans les cerveaux des jeunes occidentaux. Ce sentiment de culpabilité est né de la volonté de la gauche occidentale de mettre dans la tête des Européens qu’ils portaient collectivement la responsabilité de crimes qu’auraient commis leurs ancêtres. Mais voilà qu’un nouveau concept est né dans la tête des néo-marxistes intersectionnels : le concept de « fragilité blanche ». Cette … Continuer de lire Les Blancs, les Noirs, les Arabes et l’esclavage. Qui est coupable !?

« Alain Barbetorte, le libérateur » par René Daniel (1944)

Depuis le pillage de Nantes en 843, les Normands avançaient en Bretagne. Aussitôt que les seigneurs rivaux entrent en lutte, les bandes s’élancent, pillent et commencent à s’installer. Elles se tiennent tranquilles sous le règne d’Alain Ier Le Grand (888-907), mais reparaissent aussitôt après sa mort. Dès 914, les moines de Landévennec s’enfuient à Montreuil-sur-Mer avec les reliques de Saint Guénolé. À partir de 919 … Continuer de lire « Alain Barbetorte, le libérateur » par René Daniel (1944)

« Histoire de l’Arménie, de l’Antiquité au Moyen Âge » (I), par Henry Vlcek

I. L’Arménie dans l’Antiquité L’Arménie (en arménien HAÏASTAN) est une région de l’Asie occidentale. (…) Les Arméniens, de race aryenne, forment la branche arménienne de ladite race aryenne. La langue arménienne qui est une langue aryenne a emprunté de nombreux mots à l’iranien (les terminaisons en « ian »), au grec, et à l’ancienne langue des Ourartiens. L’alphabet arménien fut créé par Mesrop en 404. Au point … Continuer de lire « Histoire de l’Arménie, de l’Antiquité au Moyen Âge » (I), par Henry Vlcek

Naoned e Breizh ? – Nantes en Bretagne ? L’histoire répond.

Pays nantais, pays celtique (IIIe siècle avant J-C. ; 845) Les premières traces d’habitations dans la région nantaise remontent à plusieurs milliers d’années avant notre ère ; on trouve notamment des ateliers témoignant d’activités artisanales dans la région il y a plus de 2700 ans. La région nantaise devint ensuite le lieu de résidence de la tribu gauloise des Namnètes, la langue celtique est alors la … Continuer de lire Naoned e Breizh ? – Nantes en Bretagne ? L’histoire répond.