« Le breton, porte d’un monde » par Roparz Hemon (1941)

Celui qui se sent attiré par la langue bretonne s’aperçoit vite qu’elle lui donne plus qu’il n’avait espéré. Il croyait, en l’étudiant, retrouver une province. Il découvre qu’elle l’introduit dans un monde nouveau. L’étonnement, puis l’enthousiasme que provoque cette découverte, expliquent le phénomène qui se produit alors : d’abord un sentiment de méfiance,, presque de dégoût, pour la culture reçue dans les écoles officielles; puis … Continuer de lire « Le breton, porte d’un monde » par Roparz Hemon (1941)

« Hep brezhoneg n’eus Breizh ebet » (Roparz Hemon)

Pa ‘z on bet lakaet da rener ar strollad nevez anvet ar Framm Keltiek, ez eus un dra a lavaris, hag a lavaran hiziv adarre:  Ar brezhoneg en hol labour a rank derc’hel ul lec’h bras, al lec’h a enor, al lec’h kentañ. A-walc’h a strolladoù hon eus bet a veze graet eno pep tra e galleg, zoken ar studioù diwar-benn ar brezhoneg. Touet em … Continuer de lire « Hep brezhoneg n’eus Breizh ebet » (Roparz Hemon)

4 bonnes raisons de faire apprendre le breton à vos enfants

Le breton est la langue nationale de la Bretagne. Apprendre le breton, c’est inscrire son fils dans une continuité et dans une histoire, c’est lui transmettre un héritage et favoriser le lien entre les générations. “Hep brezhoneg, Breizh ebet” disait-on : sans langue bretonne, pas de Bretagne. Comment prétendre aimer la Bretagne si l’on ne souhaite pas transmettre sa langue, symbole vivant de l’identité bretonne … Continuer de lire 4 bonnes raisons de faire apprendre le breton à vos enfants

« Ar galleg hag ar brezhoneg » (Bleu-Benal)

E-leizh a Vretoned, filimet get ar galleg hag a sell ar brezhoneg èl ul lavar a netra, dihentet mend int dreist-holl get ar skolioù, a gred marse emañ ar galleg ur yezh komzet get un niver bras a dud, marse er bed a-bezh. Aveit bout speredet, sevenet ha desket emañ ret, herveze, gouiet ar galleg. Fari a rant hag a vras. Lec’h ar galleg nend … Continuer de lire « Ar galleg hag ar brezhoneg » (Bleu-Benal)

La langue bretonne, cousine cachée du gallois (2)

Nous reprenons ici un article sur l’orthographe du breton que nous avons publié il y a quelques semaines sur Barr-Avel et que vous pourrez retrouver ici : https://barr-avel.blog/2022/03/08/la-langue-bretonne-cousine-cachee-du-gallois/ En fin d’article nous avions commencé à nous pencher sur le système orthographique développé par Albert Boché dans les années 70 nommé l’“interdialectique”, et qui a été développé ensuite par Albert Deshayes au regard des dernières avancées … Continuer de lire La langue bretonne, cousine cachée du gallois (2)

La langue bretonne, cousine cachée du gallois

Pourquoi s’attarder sur les règles orthographiques d’une langue et changer un système qui serait déjà fonctionnel ? L’orthographe bretonne actuelle (le surunifié, ou peurunvan), stabilisée depuis 8 décennies maintenant, est utilisé par la grande majorité des brittophones, et grand bien lui fasse puisqu’elle a permis une intercompréhension sans peine entre tous les territoires de la Basse-Bretagne. Dispar. Mais y-a-t ‘il continuité entre notre écriture contemporaine … Continuer de lire La langue bretonne, cousine cachée du gallois

La langue bretonne comme dernière barrière ethnique ?

Nous proposons aujourd’hui à nos lecteurs un article publié sur Breizh-Info en 2018 mais dont le propos reste d’une brulante actualité. « Que reste-t-il de la Bretagne ? La question, régulièrement posée ironiquement aux nationalistes bretons, suscite un malaise de plus en plus palpable. À juste titre : il n’y a plus grand-chose qui sépare les derniers signes de notre vieux fond breton du reste de l’hexagone. La … Continuer de lire La langue bretonne comme dernière barrière ethnique ?

Sur la présence historique de la langue bretonne à Nantes.

L’appartenance de Nantes et du pays nantais à la Bretagne ne fait aucun doute ni pour les patriotes bretons, ni pour les historiens (Naoned e Breizh ? – Nantes en Bretagne ? L’histoire répond. – Barr-Avel), ni même pour l’écrasante majorité de la population pourtant profondément débretonnisée.  Si l’appartenance de Nantes à la Bretagne ne fait aucun doute, la question de la présence de la … Continuer de lire Sur la présence historique de la langue bretonne à Nantes.

Apprendre le breton avec Barr-Avel ! Leçon 1 : se saluer

Nous revenons cette semaine avec notre première véritable leçon de breton. Au programme, un court dialogue et quelques exercices d’application. Kalon vat deoc’h ! Bon courage à vous ! En em saludiñ / Se saluer I. Testenn ar gentel / Texte de la leçon Dans un premier temps, lisez le texte en breton, et cherchez à comprendre sa signification en vous appuyant sur la partie … Continuer de lire Apprendre le breton avec Barr-Avel ! Leçon 1 : se saluer

«Nevenoe, den a vrezel, krouer ur stad», gant Pol ar Floc’h

Daoust hag ez eo bet Nevenoe an den brasañ eus Istor Breizh ? Marteze. Hep faziañ avat, hor brezelour brasañ. Ha koulskoude, n’eus den, e-touez ar Vrezhoned veur, hag a zo beneutoc’h anavezet deroù e vuhez. Un tiern e oa moarvat, marteze eus koztez Ploulann-Veur, e Reter Bro-Wened, ha nann ur c’houer paour en dije dizoloet un teñzot, evel ma lavare e enebourion. N’ouzomp ket … Continuer de lire «Nevenoe, den a vrezel, krouer ur stad», gant Pol ar Floc’h