« Alain Barbetorte, le libérateur » par René Daniel (1944)

Depuis le pillage de Nantes en 843, les Normands avançaient en Bretagne. Aussitôt que les seigneurs rivaux entrent en lutte, les bandes s’élancent, pillent et commencent à s’installer. Elles se tiennent tranquilles sous le règne d’Alain Ier Le Grand (888-907), mais reparaissent aussitôt après sa mort. Dès 914, les moines de Landévennec s’enfuient à Montreuil-sur-Mer avec les reliques de Saint Guénolé. À partir de 919 … Continuer de lire « Alain Barbetorte, le libérateur » par René Daniel (1944)

« La Bretagne : une nation, une patrie et une âme », Brezona (1941)

La Bretagne, nation historique. La Bretagne a un passé de Nation. Elle est née d’événements étrangers à la formation de la nationalité française. Alors que la France doit sa figure moderne aux conquêtes romaine et franque, la Bretagne la doit à l’occupation, l’assimilation et l’organisation de l’Armorique gallo-romaine du IVe au IXe siècle par les immigrants venus de l’Ile de Bretagne sous la conduite de … Continuer de lire « La Bretagne : une nation, une patrie et une âme », Brezona (1941)

« La femme dans la société celtique » par les Merc’hed Breiz, 1930’s

Les récits très fantaisistes que les histoires de France scolaires consacrent aux Celtes anciens les représentent comme des Barbares, à qui les Romains apportèrent la civilisation. La vérité est toute autre. La société celtique était, sous certains rapports, d’une élévation supérieure à la société antique, ainsi que le montre le respect dont elle entourait la femme et le rôle de premier plan qu’elle lui faisait … Continuer de lire « La femme dans la société celtique » par les Merc’hed Breiz, 1930’s

« Les nations et l’Europe », Fransez Debeauvais, 1933

La multiplication des langues et des frontières retarde-t-elle en elle les germes de la guerre ? Démolissons les idées fausses. L’une des erreurs les plus répandues est de confondre l’idée de la paix de l’Europe avec celle de l’unification de l’Europe, comme si la première était la conséquence de la seconde. Il s’agit cependant de deux idées bien distinctes. L’idée de la paix en Europe ne … Continuer de lire « Les nations et l’Europe », Fransez Debeauvais, 1933

« Pour le séparatisme » Louis-Napoléon Le Roux (1911)

« Que nos idées déplaisent à la masse amorphe et à un certain nombre de régionalistes, je le concède. Nous sommes pour eux des trouble-fête. N’avons-nous pas allumé dernièrement cet incendie qui consumait la presse bretonne et n’avons-nous pas vu, à cette occasion, les Bretons d’hier, laissez-moi dire nos maîtres, faire cause commune avec tout ce qu’on peut trouver de crapules françaises et de bâtards bretons-français … Continuer de lire « Pour le séparatisme » Louis-Napoléon Le Roux (1911)

« Impressions nordiques » Olier Mordrel (1937)

« Il y a une unité nordique dans le sol comme il y a une unité méditerranéenne. Le fjord norvégien est le frère de l’aber écossais, irlandais ou breton. De Molène à Bergen, les mêmes mousses habillent de pourpre et d’or les rocs au dessus desquels tournoient les mêmes oiseaux étranges et nostalgiques. Nos mers sont celles des longues houles et des flots de rêve. Nos … Continuer de lire « Impressions nordiques » Olier Mordrel (1937)

War Zao Bretoned ! – Debout Bretons ! (1925)

« War Zao » est un petit journal de combat lancé en 1925 par les militants trégorois de Breiz Atao. Animé par des militants de gauche, le ton du journal se voulait plus populaire que celui de Breiz Atao, comme en témoigne les appels aux « ouvriers » et aux « paysans ». Le journal titrait fièrement « BREIZAD BEPRED, TREITOUR BIKEN, KENTOC’H MERVEL » soit « Breton toujours, traitre jamais, plutôt mourir. Nous … Continuer de lire War Zao Bretoned ! – Debout Bretons ! (1925)