« La politique du Nationalisme Breton », par Fransez Debauvais

Le Nationalisme breton s’inspire des faits et des expériences. Devant les problèmes bretons dont dépendent la vie et la prospérité du Pays, il constate l’inanité des solutions officielles et des espoirs régionalistes. Il observe que la Bretagne est une Nation qui, suivant une loi générale formulée lus haut, a décliné, parce qu’elle n’a plus son autonomie, et que les Bretons ont perdu, avec le sentiment … Continuer de lire « La politique du Nationalisme Breton », par Fransez Debauvais

À toi militant breton ! (PNB)

« Un militant, c’est un combattant, un conquérant, donc un homme énergique. Il n’est satisfait que lorsqu’il a obtenu un résultat positif, placé un abonnement, convaincu un hésitant, formé un autre militant. Un militant c’est celui qui sait glisser un mot adroit, saisir une occasion, profiter d’une situation. Mais aussi celui qui sait attendre sans broncher, sans s’énerver le moment propice. Un militant, c’est celui qui … Continuer de lire À toi militant breton ! (PNB)

« Les Nationalistes Bretons » par Olier Mordrel.

« Les nationalistes bretons, Forts de leur bon droit, Forts du triomphe de l’intelligence sur la sottise, Dressés contre l’Etat inhumain, – contre les champions intéressés d’un nivellement anarchique, Les Nationalistes Bretons ont conscience de proposer une grande œuvre aux esprits libres de leur génération. Tendant la main à leurs frères de race, Gallois, Irlandais, Ecossais, à leurs frères d’idées du reste de la terre ; disant … Continuer de lire « Les Nationalistes Bretons » par Olier Mordrel.

Une grande lueur se leva sur la Bretagne : Saint-Yves (Arthur de la Borderie)

Au couchant du XIIIe siècle, une grande lueur se leva sur la Bretagne : Saint-Yves. Dans la sanglante période de la tyrannie anglaise de Plantagenet, la forte vertu de la race s’est montrée avec éclat : On avait vu des héros, Eudon de Porhoet, Jean de Dol, Raoul de Fougères, invincibles à toutes les mauvaises fortunes, maintenir haute et indomptable la bannière de la patrie bretonne. Puis … Continuer de lire Une grande lueur se leva sur la Bretagne : Saint-Yves (Arthur de la Borderie)

845 : Quand les Bretons défaisaient les Francs à Ballon (1945)

1100 après les faits, les Bretons rendaient hommage à ceux qui donnèrent leur vie pour la Bretagne. « Le dimanche 9 décembre 1945, à Ballon une cérémonie, touchante dans sa simplicité, à réuni des Bretons de toutes tendances, venus là pour commémorer le 11e centenaire de la victoire de Nominoë sur Charles le Chauve. Une gerbe de fleurs a été déposée au pied de la croix … Continuer de lire 845 : Quand les Bretons défaisaient les Francs à Ballon (1945)

Breiz Atao ! Le programme du PNB (1934)

Nous proposons aujourd’hui à nos lecteurs le programme du Parti National Breton, tel que présenté dans les colonnes de Breiz Atao en 1934. Les points en gras sont ceux qui nous paraissent encore d’actualité. Neven ar Ruz, evit Barr-Avel. …..  » Le but du PARTI NATIONAL BRETON est de rendre au peuple breton la liberté, c’est-à-dire l’exercice du droit de se gouverner lui-même. Il se … Continuer de lire Breiz Atao ! Le programme du PNB (1934)

«La nécessaire autonomie territoriale des ethnies.» par Yann Fouéré (1968)

« La démocratie, écrit Charles Becquet, n’est pas seulement tournée vers la liberté de l’individu, mais encore vers la liberté des communautés ethniques : à quoi bon chanter l’ère des temps nouveaux si un grand peuple peut opprimer un petit sous le prétexte qu’ils vivent côte à côte dans le même Etat… L’ancien régime avait ses princes de droit divin. Le nôtre a ses peuples seigneurs. » Et … Continuer de lire «La nécessaire autonomie territoriale des ethnies.» par Yann Fouéré (1968)

« Nantes, clé de la Bretagne » par Aldrig a Naoned (1947)

Nantes est la clé de la Bretagne. C’est la méconnaissance d’un tel fait qui a été l’une des principales causes des malheurs du pays et qui sera une des plus grandes raisons des échecs du Mouvement breton. Nos ennemis, eux, savent bien à quoi s’en tenir. Leur plus grande victoire, maintenant comme autrefois, c’est non pas d’avoir détaché le Pays Nantais de son milieu naturel, … Continuer de lire « Nantes, clé de la Bretagne » par Aldrig a Naoned (1947)

« La vie d’un grand serviteur de la Foi et de la Bretagne » par l’Heure Bretonne (1943)

« Dimanche 12 décembre, aux environs de midi, un inconnu, âgé d’une trentaine d’années, a assailli M. l’Abbé Perrot, recteur de Scrignac, qui rentrait à son presbytère après avoir célébré la grand’messe à la chapelle de Koat-Keo. Atteint de deux balles à la tête, M. l’Abbé Perrot expira sept heures plus tard sans avoir repris connaissance. Il était né à Plouarzël, sur la côte occidentale du … Continuer de lire « La vie d’un grand serviteur de la Foi et de la Bretagne » par l’Heure Bretonne (1943)