« 7 août 1932, naissance de la Bretagne nouvelle » (Paul Gaignet)

Le 7 août 1932 marque dans l’histoire du mouvement breton le début d’une ère nouvelle et doit, à ce titre, être noté comme une date capitale. Depuis que le dernier Chouan avait cessé de te faucher des moissons de “patauds”, il pouvait sembler que la Bretagne eût en même temps cessé de constituer une personne vivante, capable d’intéresser à son sort les hommes de son … Continuer de lire « 7 août 1932, naissance de la Bretagne nouvelle » (Paul Gaignet)

Une révolution littéraire bretonne : la revue Gwalarn (1925-1944)

Années 20. La Bretagne sort de la guerre changée. Pendant 4 ans, les Bretons se sont mélangés aux autres Français, ils ont appris le français, ils ont parlé français, et ils le ramènent à la maison. La propagande brittophobe de la IIIe République est alors à son comble. La langue bretonne recule, et jouit d’une très mauvaise image. C’est la langue de la ferme, de … Continuer de lire Une révolution littéraire bretonne : la revue Gwalarn (1925-1944)

« Nantes première ville bretonne »

Nous avons appris par nos services de renseignements que certains individus, déjà bien connus avant la guerre pour leur propagande anti-bretonne, ont repris le cours de leur peu reluisants exploits, cette fois avec une virulence proportionnée au succès magistral remporté dans notre ville par l’Heure Bretonne. Leur sale petit besogne consiste à répéter à tout venant : “Nantes n’est pas en Bretagne, les Nantais ne … Continuer de lire « Nantes première ville bretonne »

Breiz Atao ! Trente ans de luttes pour la patrie bretonne.

1918. La guerre vient de se terminer. La Bretagne a payé le prix fort : on parle de 240.000 morts bretons. Les militants bretons d’avant-guerre eux-mêmes n’ont pas hésité à s’engager, espérant que la France entendrait ainsi leurs justes revendications. Il n’en est rien. À Rennes, un petit groupe de jeunes patriotes bretons (Job de Roincé, Henri Prado et Morvan Marchal) lancent le Groupe régionaliste … Continuer de lire Breiz Atao ! Trente ans de luttes pour la patrie bretonne.

« Hep brezhoneg n’eus Breizh ebet » (Roparz Hemon)

Pa ‘z on bet lakaet da rener ar strollad nevez anvet ar Framm Keltiek, ez eus un dra a lavaris, hag a lavaran hiziv adarre:  Ar brezhoneg en hol labour a rank derc’hel ul lec’h bras, al lec’h a enor, al lec’h kentañ. A-walc’h a strolladoù hon eus bet a veze graet eno pep tra e galleg, zoken ar studioù diwar-benn ar brezhoneg. Touet em … Continuer de lire « Hep brezhoneg n’eus Breizh ebet » (Roparz Hemon)

Pourquoi nous ne fêtons pas le 14 Juillet ?

Le 14 Juillet, les Français fêtent leur fête nationale. La date est symbolique, elle correspond à la fête de la Fédération du 14 Juillet 1790, qui elle-même commémore la prise de la Bastille en 1789. Les Français fêtent ainsi deux évènements qui marquent le début de la fin de la monarchie française et la naissance de la République. Mais pour nous Bretons, la Révolution marque … Continuer de lire Pourquoi nous ne fêtons pas le 14 Juillet ?

1939-1940 : l’échec de la tentative séparatiste bretonne. (Yann Fouéré)

Toute action publique leur étant rendue impossible en Bretagne et en France, les chefs nationalistes vont s’efforcer de faire admettre par l’Allemagne la thèse du séparatisme et de l’indépendance. La répression policière qui avait commencé en 1938 contre les militants du Parti national breton, s’accroît à partir de la déclaration de guerre. Le 20 octobre 1939, le PNB est officiellement dissous. Plusieurs centaines de perquisitions … Continuer de lire 1939-1940 : l’échec de la tentative séparatiste bretonne. (Yann Fouéré)

Shinzō Abe (1954-2022), une vie pour le Japon.

Shinzō Abe naît en 1954 à Nagato, dans une famille aisée et influente de la société japonaise. Son père, Shintarō Abe, était d’ailleurs un homme politique connu en son temps, membre du Parti libéral-démocrate et ancien ministre des affaires étrangères du Japon entre 1982 et 1986. Shinzō Abe est élevé dans la préfecture de Tokyo où la famille est installée. Il fait des études de … Continuer de lire Shinzō Abe (1954-2022), une vie pour le Japon.

4 bonnes raisons de faire apprendre le breton à vos enfants

Le breton est la langue nationale de la Bretagne. Apprendre le breton, c’est inscrire son fils dans une continuité et dans une histoire, c’est lui transmettre un héritage et favoriser le lien entre les générations. “Hep brezhoneg, Breizh ebet” disait-on : sans langue bretonne, pas de Bretagne. Comment prétendre aimer la Bretagne si l’on ne souhaite pas transmettre sa langue, symbole vivant de l’identité bretonne … Continuer de lire 4 bonnes raisons de faire apprendre le breton à vos enfants

Le PNB à Callac contre l’implantation massive de clandestins !

Nos camarades du PNB se sont une fois de plus mobilisés sur le terrain pour porter le message du nationalisme breton. Cette fois-ci, les patriotes du PNB se sont rendus à Callac, petite commune ciblée par des millionnaires parisiens, avec l’aval de l’Etat français, qui veulent y installer plus de 100 clandestins. L’Etat français entend, par cette politique remplaciste et génocidaire, détruire ce qu’il reste … Continuer de lire Le PNB à Callac contre l’implantation massive de clandestins !