3 mesures d’urgence pour régler la question immobilière en Bretagne.

Partout en Bretagne, et en particulier dans les communes littorales ou dans les grandes villes, l’immobilier continue de grimper à une vitesse folle. Quelques exemples édifiants : à Rennes, le prix médian des maisons anciennes dépasse aujourd’hui les 500.000 euros, tandis que le prix de l’immobilier a augmenté de 44% au total dans le Finistère en 5 ans (1). Le nombre de résidences secondaires est aussi particulièrement effrayant, il s’élève dans certaines communes littorales à plus de 80% (2).

Résidences Secondaires Bretagne
Les résidences secondaires en Bretagne (source : NHU)

La question de l’immobilier pose plusieurs questions. Celle de l’accès à la propriété par les Bretons eux-mêmes, bien-sûr, mais aussi des questions plus identitaires. La Bretagne doit-elle devenir une résidence secondaire pour Français fortunés ? Les Bretons doivent-ils accepter de disparaître, chassés par la gentrification et l’immigration ? À ces questionnements, tout patriote breton sincère répondra un franc : NON !

Face à l’urgence de la question immobilière, Barr-Avel propose à ses lecteurs 3 mesures de bon sens à appliquer au plus vite :

  1. Mise en place d’un statut de résident limitant l’accès à la propriété aux Bretons seuls, ou aux étrangers non-Bretons qui justifient d’au moins 10 ans de travail dans la région du bien qu’ils veulent acquérir.
  1. Taxation annuelle des résidences secondaires appartenant déjà à des étrangers non-bretons à hauteur de 20% du prix d’achat du bien immobilier. 
  1. Généralisation du prêt à taux zéro pour les Bretons souhaitant accéder à la propriété, financé notamment par la taxation des résidences secondaires. 

En appliquant ces trois mesures de bon sens, le prix de l’immobilier baisserait rapidement et de très nombreux propriétaires étrangers seraient contraints de vendre leurs biens que pourraient facilement acheter les locaux grâce à la généralisation du prêt à taux zéro.

La Bretagne aux Bretons !

Logan Gourenez

  1. https://www.bretagne-economique.com/actualites/immobilier-breton-sur-le-littoral-le-prix-des-maisons-continue-de-grimper
  2. https://www.nhu.bzh/residences-secondaires-bretagne/

2 réflexions sur “3 mesures d’urgence pour régler la question immobilière en Bretagne.

  1.  » La définition d’Etat Français dans sa réalité contemporaine et Juridique ne peut-être admise par aucunes Populations pour l’unique raison qu’elle est subordonnée à la durabilité anthropologique et sociologique de son Histoire . Ce qui fait un Etat c’est sa souveraineté physique et linquistique … Tout le reste n’est que spéculation étrangère .  » Un simple citoyen Franco-canadien , aimant les Régions Française , gardienne de notre Statue d’être peuple de France . Merçi , de votre indulgence KC « 

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s