« Imbolc », une antique fête celtique toujours bien vivante !

Imbolc est une fête religieuse celtique, célébrée le 1er février de notre calendrier. Elle aurait pour fondement un culte lié à la fécondité. Le nom Imbolc serait pour le grand celtisant Christian-J. Guyonvarc’h le nom de “l’ablution purificatoire”, une fête antique pendant laquelle on célébrait la fertilité. Après les longs mois d’Hiver, le soleil apparaît de plus en plus longtemps, et c’était ainsi l’occasion pour les Celtes de purifier leur environnement afin de se préparer au mieux pour la nouvelle année.

Imbolc
Imbolc, la nature reprend ses droits après les mois noirs !

Il reste de nombreuses traces de cette antique célébration à travers le culte de Sainte Brigitte, que l’on fête aussi le 1er Février. Sainte Brigitte est elle-même l’héritière de la déesse préchrétienne celte Brigit, qui était associée à la saison printanière, à la fertilité et à la médecine. L’histoire de Sainte Brigitte rappelle d’ailleurs ces fonctions : Sainte Brigitte rassemble autour d’elle plusieurs femmes qui la prennent pour mère, elle est aussi considérée par la tradition comme une grande guérisseuse.

Le culte de Sainte Brigitte est encore bien présent en Bretagne et de nombreuses paroisses et de nombreuses chapelles lui sont consacrées. Le culte de la déesse préchrétienne Brigit est très ancien en Armorique, pour preuve la fameuse Brigit du Ménez-Hom, statue retrouvée en 1913 et datant du Ier siècle après JC.

Brigitte du Ménez-Hom
Brigitte du Ménez-Hom

En Bretagne, on appelle la fête d’imbolc Gouel Berc’hed (la fête de Brigitte), et la chandeleur, le 2 février, Deiz ar Gouloù (le jour des lumières). Les noms contemporains de ces deux fêtes rappellent donc clairement l’origine antique de la fête d’Imbolc.

La chandeleur, que l’on célèbre le 2 Février, rappelle d’ailleurs également la signification originelle de l’antique fête celtique. Chaque année on prépare des crêpes qui par leurs formes rappellent l’astre solaire, et on allumait traditionnellement toutes les bougies de la maison, comme pour rappeler le retour du Soleil.

Chandeleur
Crêpes et bougies … Fêtons le Soleil !

Chers camarades, fêtons le renouveau !

Joyeux Imbolc à tous !

Gouel Berc’hed laouen deoc’h holl !

Neven ar Ruz

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s