2022 : effondrement économique à venir ?

Alors que les médias autorisés ne cessent de nous pourrir la vie avec le COVID-19, maladie dont la létalité ne justifie en aucun cas les terribles mesures liberticides imposées par le gouvernement depuis des mois, la situation économique continue de se dégrader à vitesse grand V. C’est pourtant le contraire que l’on lit souvent dans les médias du système qui annoncent un taux de croissance exceptionnel de 6,7% en 2021 (1). Ce qu’ils omettent de dire, c’est que ce taux de croissance est fait en comparaison avec 2020, où il était de -8,1% (2) … En d’autres termes, l’année 2021 n’a pas suffit à rattraper la catastrophe de 2020 …

Des chiffres manipulés par le gouvernement français.

Mais ce n’est pas tout. Le PIB est totalement manipulé et gonflé artificiellement par l’Etat français. Explications :

  • Comme l’explique Charles Gave, le PIB est la somme des valeurs ajoutées produites dans une économie (3). 
  • Or, vous comprendrez aisément qu’il est très compliqué de calculer la valeur ajoutée créée par un professeur, un docteur ou un fonctionnaire quelconque. On ajoute donc la somme des salaires payés par le secteur public pour calculer le PIB. 
  • Pour le dire très simplement : il suffit d’embaucher des fonctionnaires pour gonfler artificiellement le PIB d’un pays.
  • On sait que la France compte 80 fonctionnaires pour 100.000 habitants, c’est 20 de plus que la médiane européenne, c’est 20 de plus que l’Allemagne (4). Vous comprenez maintenant ?
PIB France Allemagne
L’imbécilité du PIB (Institut des Libertés)

La situation américaine.

Dans une économie mondialisée, fortement dépendante du géant américain, il est capital de s’informer de la situation économique américaine pour comprendre ce qu’il est en train de se passer. Et aux Etats-Unis, la situation est critique. L’inflation est au plus haut depuis 1982, avec une hausse des prix annuelle de 6,8% annoncée en novembre (5).

Comme l’explique Charles Gave dans un article de septembre 2021 (6), la situation est sans précédent : “les deux premières puissances économiques mondiales, les États-Unis et l’Europe ont décidé en même temps d’autoriser leurs banques centrales  à financer massivement les déficits budgétaires étatiques par l’achat d’obligations émises par ces mêmes états.”. Conséquence logique de cette politique : une inflation en augmentation. Et cette inflation est en effet au plus haut comme nous venons de le voir.

Inflation USA
Une inflation en forte hausse partout

Les Américains se trouvent donc dans une situation très complexe : 

  • Soit ils montent les taux de la banque centrale et cessent de faire tourner la planche à billet, et dans ce cas ils assument les conséquences de leur politique.
  • Soit ils ne touchent pas les taux, et alors l’inflation continuera de grimper en flèche.

À l’international …

Un rapide tour d’horizon de la situation économique internationale s’impose. Tout d’abord, la zone euro affiche un taux d’inflation estimé à 4,9% en novembre (7), c’est le plus haut taux depuis 30 ans (8), ce qui n’étonnera pas l’observateur averti qui voit la BCE faire tourner la planche à billet comme jamais depuis le début de la “crise” du coronavirus. Nous nous intéresserons plus tard au cas de la France dans le détail.

Inflation Europe
Une inflation en forte hausse partout

Partons en Asie. Le géant chinois se hisse à 2,3% d’inflation sur un an, taux le plus haut depuis 15 mois (9), avec des pics de hausse des prix particulièrement spectaculaires dans le domaine alimentaire. La viande de porc a par exemple augmentée de 12,2% en un mois (!). Le Japon fait office d’exception dans le monde avec une inflation très faible proche de 0 (10). En Russie, la hausse des prix dépasse les 8% au global et atteint même les 11% sur les produits alimentaires (11).

Le cas le plus spectaculaire est sans aucun doute celui de la Turquie. L’inflation a atteint les 21,3% sur un an en novembre, chiffre sans doute sous-estimé (12). La livre turque s’est effondrée de manière spectaculaire : il y a quelques années, un euro valait 5 livres turques contre 18 aujourd’hui (13). En cause ? L’action de la banque centrale turque qui ne cesse de faire baisser les taux directeurs sous la pression du président Erdogan, aggravant ainsi toujours un peu plus l’inflation. 

Livre turque
La livre turque est dans une situation critique

Et en France ?

Et en France me direz-vous ? Et bien en France, la situation se dégrade très rapidement. Le taux d’inflation annoncé en novembre est de 2,8%. Pour répondre à cette dégradation de la situation économique le gouvernement a annoncé … une hausse du Smic de 0,9% et une hausse des retraites de 1,1% (14) en plus de la fameuse prime inflation de 100 euros versée en fin d’année aux ménages les plus modestes … Des mesures ridicules, qui ne feront que renforcer la spirale inflationniste en injectant encore artificiellement de l’argent dans l’économie

BCE
La BCE, l’une des plus grosses têtes de l’hydre mondialiste.

La situation risque de devenir très rapidement incontrôlable et le gouvernement français, comme les autres gouvernements occidentaux, seront au pied du mur. Trois choix s’offriront à eux en 2022 :

  • Continuer la politique de “la poussière sous le tapis”, c’est-à-dire maintenir des taux bas, laisser l’inflation augmenter, et prier pour que ça pète le plus tard possible.
  • Augmenter les taux radicalement et refonder structurellement les Etats occidentaux en privatisant un nombre important de services publics. Les conséquences politiques pourraient être désastreuses pour l’hyperclasse mondialiste.
  • Utiliser le prétexte du virus ou de “l’urgence écologique” pour lui faire porter le chapeau de la terrible récession qui nous attend. 

Les élites mondialistes semblent se diriger vers cette troisième option, suivant ainsi les recommandations du sinistre World Economic Forum (15) …

Que faire ?

Alors que faire ? Le jeu de la démocratie nous interdit toute solution politique. Aucun candidat ne semble en mesure de remettre en cause le système, qui est de toute façon validé par la plupart de nos compatriotes. Pour moi, il ne reste plus qu’une solution : la communautarisation des éléments les plus conscients et les plus sains du monde occidental. Des “hommes au milieu des ruines”

Surf the kali yuga
Surfer le Kali Yuga …

.

Logan Gourenez

.

  1. CAC 40, croissance, emploi… Les dix chiffres qui ont marqué l’économie en 2021 (lefigaro.fr)
  2. Vers une croissance supérieure à 6 % en France en 2021 (lemonde.fr)
  3. Le PIB (Produit Intérieur Brut), un concept non seulement faux, mais aussi extraordinairement dangereux. | Institut Des Libertés (institutdeslibertes.org)
  4. La France, le pays d’Europe qui compte le plus de fonctionnaires (lefigaro.fr)
  5. Etats-Unis : l’inflation au plus haut depuis 1982 (lemonde.fr)
  6. Le grand retour de l’inflation aux USA ? | Institut Des Libertés (institutdeslibertes.org)
  7. decc6b70-f797-756b-31e7-7235e46d8d4c (europa.eu)
  8. L’inflation en zone euro au plus haut depuis trente ans (lemonde.fr)
  9. Chine: l’inflation au plus haut depuis 15 mois (lefigaro.fr)
  10. Japon: hausse de 0,5% des prix à la consommation en novembre (lefigaro.fr)
  11. En Russie, l’épidémie de Covid-19 à l’origine d’une importante hausse des prix (francetvinfo.fr)
  12. Turquie : la livre accélère sa descente aux enfers et inquiète pour l’inflation, « Erdogan en roue libre » – Capital.fr
  13. Comment la livre turque s’est totalement effondrée (et continue de creuser) (bfmtv.com)
  14. France: l’accélération de l’inflation confirmée en novembre, à 2,8% sur un an (lefigaro.fr)
  15. Le « Grand Reset », nouvelle boussole idéologique des mondialistes – Barr-Avel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s