Mais qui étaient les constructeurs de Stonehenge ?

Stonehenge est un célèbre monument mégalithique érigé entre -2800 et -1100, entre le Néolithique à l’âge du bronze. Il est  composé d’un ensemble de structures circulaires concentriques et se situe à treize kilomètres au nord de Salisbury, dans le Comté du Wiltshire en Angleterre.

Stonehenge-Green.jpg

Un article récent de BBC News (1) présentait les thèses suivantes sur l’origine des constructeurs de Stonehenge : 

  • Les ancêtres des constructeurs de Stonehenge traversèrent la Méditerranée avant de s’installer en Grande-Bretagne.
  • Les chercheurs ont comparé l’ADN des populations du Néolithique présentes en Grande-Bretagne avec celui des populations continentales de la même période. Ils ont découvert que ces populations du Néolithique venaient d’Anatolie (Turquie actuelle) et sont ensuite montées au Nord en passant par l’Ibérie. Elles arrivèrent en Grande-Bretagne vers 4000 avant JC.
  • Cette migration vers la Grande-Bretagne s’inscrit dans un contexte plus large de migrations des peuples de l’Anatolie vers l’Europe, apportant avec eux l’agriculture. Avant cela, l’Europe était peuplée par des petits groupes nomades chasseurs-cueilleurs.
  • On distingue deux chemins d’introduction en Europe qu’empruntent ces populations : un groupe remonta le Danube pour arriver en Europe centrale, l’autre traversa la Méditerranée d’Est en Ouest, et c’est précisément de ce second groupe que sont issus les populations qui arrivèrent en Grande-Bretagne.
  • Selon eux, ces populations ressemblaient à quelque chose comme ça : 
_106461761_mediaitem106461760.jpg
Les constructeurs de Stonehenge selon BBC.

.

Concernant l’article : Comme d’habitude il y a du vrai et du faux. La chose s’éloignant le plus de la réalité est la « reconstruction », en plus de certains termes douteux comme « migrant ».

Concernant la « reconstruction » : SurviveTheJive (Tom, de son prénom) en avait fait une vidéo pour démonter ça (aussi pour Cheddarman) :

Concernant la pigmentation : On a des samples de cette population (« England Neolithic »), dont les descendants directs ont construit Stonehenge.

Voici le type de pigmentation qu’on prédit, mais avant tout : Il faut faire attention à ne pas prendre les résultats littéralement, parce qu’il s’agit d’une pigmentation supposée car dans la réalité cela peut être plus complexe ! Par exemple, certains membres de cette population auraient pu hériter d’un allèle lié aux yeux bleus, sans pour autant qu’il s’exprime, visuellement parlant (exemple : mon grand-père maternel avait un allèle récessif, lié aux « yeux bleus » et un autre dominant, mais il n’avait pas les yeux bleus).

Probable pigmentation (couleur de peau, cheveux et yeux) :

1627248537-englandneolithicpigmentation.png

La distance par rapport aux autres populations (y compris les Turcs de Turquie) :

1627248935-vahaduo-global-25-europe-1-pca.png

Il faut savoir aussi qu’une partie des Turcs tirent vers certains Européens des Balkans (on le voit bien sur le PCA) car européanisés partiellement (bien que disposant de plusieurs apports non-européens, mais il suffit parfois d’un peu plus d’apport steppique pour se rapprocher de certaines populations Slaves du Sud). Mais on voit aussi que beaucoup de Turcs, si ce n’est la majorité, tirent vers les Est-Méditerranéens (Libanais, Cypriotes et autre), voire sont dans le cluster Est-Méditerranéen, cependant ils sont plus décalés à l’est en raison de leur apport caucasien (« caucasus-like », du Caucase oblige, avec un apport sibérien, dont le pourcentage est variable).

Voilà comment sont modélisés les samples « England Neolithic » (si je mets de côté le pourcentage mineur 1 à 0,1%, qui pourrait être dû à la qualité des samples, car on obtient toujours de meilleur résultat avec des samples de meilleures qualités), ils peuvent être modélisés comme un 75% « Anatolien néolithique » (pas Turc au sens moderne du terme, ni sémite) et 25% « Chasseur-cueilleur » (pas des subsahariens), les deux sont des populations pré-indo-européennes :

1627249887-englandneolithic.jpg

Ils n’ont pas d’apport indo-européen, d’où la distance avec les Anglais d’Angleterre (qui sont eux-mêmes 35 à 41% « Anatolien/Européen néolithique » mais avec 43 à 51% « Indo-européen »), cependant ils ne sont pas pour autant plus proches des Libanais (sachant que ces derniers ont déjà un peu d’apport européen) :

1627251496-englandneolithicversusmodern.jpg

Pour terminer :

Les constructeurs des mégalithes n’étaient ni des maghrébins, ni des levantins ni des africains.

Pour les chercheurs de l’Université de Cambridge (2), les constructeurs de Stonehenge devaient plutôt ressembler à cela, phénotypiquement parlant (la pigmentation devait être variable cependant, au moins pour les cheveux et les yeux) :

reconstructed-Neolithic-head.jpg
ot5KOk6_PeFsHIwXvtoy7zrGKzZrQmQ-Kex4hyFXl_s.png
CS53287918WILTSHIRE-ENGLAND.jpg
460da588b96f29efb879296bb780a496.jpg

.

Emile V.

  1. https://www.bbc.com/news/science-environment-47938188
  2. https://www.culture24.org.uk/history-and-heritage/archaeology/art462074

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s