Scandale : le parc éolien en baie de Saint-Brieuc, un désastre écologique et une arnaque économique, l’Etat français complice !

Le projet éolien en baie de Saint-Brieuc

Les premiers projets d’implantation en baie de Saint-Brieuc remontent à la fin des années 2000 à la suite de la libéralisation du marché de l’énergie en 2007. 4 ans plus tard, le ministère de l’énergie et du développement durable lançait un grand appel d’offres pour la construction de parcs éoliens off-shore en Bretagne (Saint-Brieuc et Saint-Nazaire) et en Normandie (Courseulles-sur-Mer, Fécamp et Le Tréport). Le projet de Saint-Brieuc est développé par la société Ailes Marines, détenue à 100% par IBERDROLA, entreprise espagnole implantée en France depuis 2001.

Un désastre écologique

Le parc éolien doit être implanté à 16,3km au large du Cap d’Erquy, dans une zone déjà exploitée par les pêcheurs bretons. Saint-Quay-Portrieux, 6e port de pêche français, a d’ailleurs été choisi comme base arrière pour entretenir les éoliennes. 

Port de pêche Saint Quay Portrieux
Le port de pêche de Saint-Quay-Portrieux.

Les pêcheurs bretons craignent la destruction des ressources marines, et pour cause : 

  1. Plus d’une centaine de kilos d’aluminium va être déversé quotidiennement dans la mer pendant 25 ans, dans un secteur classé de Coquille St-Jacques. L’aluminium peut avoir des conséquences graves sur la biodiversité en contaminant la chaîne alimentaire.
  2. Les éoliennes produisent un bruit permanent dans l’eau et dans les airs, ce qui aura pour conséquence d’écarter un certain nombre d’animaux marins de la baie de Saint-Brieuc.

Ajoutons à cela que l’entreprise IBERDROLA tire encore aujourd’hui la majeure partie de ses revenus des énergies fossiles et a produit en 2018 24,6 millions de tonnes de gaz à effet de serre. (1) Le projet n’a donc rien d’écologique.

Une arnaque économique 

Beaucoup dénoncent une attribution irrégulière de ce marché de plus de 7 milliards d’euros à une Société par action simplifiée de 3000 euros de capital, pourtant arrivée seconde lors de l’appel d’offres (2). 

Le parc en question est aussi extrêmement coûteux, et il en coûtera à l’Etat (et donc aux contribuables) 155 euros le MWh alors que le prix du marché est estimé à environ 50 euros le MWh (3). La connivence entre l’Etat français et IBERDROLA, le groupe privé à l’origine du projet, est donc claire.

Il est désormais très clair que l’éolien est une arnaque et un scandale d’Etat. L’engagement public pour l’éolien en 2018 s’élevait à 40,7 milliards d’euros en 20 ans, alors que le surcoût de l’électricité éolienne par rapport au prix du marché est net : 1 milliard d’euros de surcoût par rapport au prix du marché rien qu’entre janvier et avril 2020 (4). En d’autres termes, l’Etat français engraisse des groupes privés avec VOTRE argent.

Les Bretons se lèvent une fois de plus contre l’Etat français.

Le Comité régional des Pêches de Bretagne a récemment communiqué à la presse son opposition ferme à la mise en oeuvre du projet (5). Alain Coudray, président du Comité des pêches des Côtes-d’Armor, demande lui aussi l’abandon pur et simple du projet sinon « les marins-pêcheurs se tiennent prêts pour accueillir comme il se doit les navires qui viendraient démarrer la construction de ce parc éolien » (6).

La tension est encore montée d’un cran depuis qu’un patron-pêcheur de Saint-Quay-Portrieux, Jonathan, a annoncé que les pêcheurs bretons seront en première ligne sur le terrain contre le projet le 15 avril : « Ça va être une bataille navale, on n’aura plus rien à perdre” (7). Un cocktail molotov a été lancé dans la nuit du 24 avril sur la base du chantier d’atterrage des éoliennes à Erquy.

Un rassemblement contre le projet est prévu devant la préfecture de Saint-Brieuc lundi 3 mai 2021 à 10h, jour officiel du démarrage des travaux. L’Etat français a tout de suite réagi en envoyant des bateaux militaires sur le terrain, lui qui laisse la racaille faire des ravages quotidiennement dans les villes de l’Hexagone.

Bateaux militaires éoliennes
En blanc, les bateaux militaires

.

Barr-Avel appelle tous les patriotes bretons à soutenir les pêcheurs dans leur opposition à ce projet inique ! La Bretagne aux Bretons !

Neven ar Ruz

.

  1. Iberdrola, Endesa… ces inquiétants sponsors de la COP25 – Capital.fr
  2. Eoliennes, environnement. Loïk Le Floch-Prigent dénonce le massacre des paysages en Bretagne (breizh-info.com)
  3. L’inquiétude grandit autour du parc éolien en baie de Saint-Brieuc | Connaissances des énergies (connaissancedesenergies.org)
  4. Éoliennes, la grande arnaque (touscontribuables.org)
  5. 2020_12_22_cp_emr_baie_de_saint_brieuc.pdf (bretagne-peches.org)
  6. Parc éolien en baie de Saint-Brieuc. Les pêcheurs se sentent « abandonnés » (ouest-france.fr)
  7. Facebook

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s