Le conseil municipal de Larmor-Baden prend position contre la langue bretonne.

Nos collègues de l’Heure Bretonne dénoncent aujourd’hui une situation assez typique que provoque ce que nous appelons le Petit Remplacement : celui des Bretons par les Français réfugiés en Bretagne.

À Larmor-Baden, commune morbihannaise avec une bonne moitié de résidences secondaires, le conseil municipal, fourmillant de Français néo-Bretons, a récemment voté contre l’attribution d’une subvention à l’école Diwan d’Auray, sous prétexte que “les écoles Diwan favorisent la langue bretonne au détriment de la langue française qui est la langue nationale” (sic) (1). Dans un conseil municipal largement dominé par des colons français, rien de très étonnant. 

Les patriotes bretons doivent refuser de se laisser pourrir la vie par des vieillards fraîchement débarqués en Bretagne (2). Nous devons affirmer que le breton est la langue nationale bretonne et, qu’à l’heure où les arrivistes parisiens semblent déterminés à assassiner définitivement notre langue (3), il est plus que nécessaire de soutenir la langue bretonne par tous les moyens possibles.

Nous invitons nos lecteurs à téléphoner à la mairie de Larmor-Baden pour leur dire ce qu’ils pensent de leur mépris pour notre langue : 02 97 57 05 38.

Neven ar Ruz

(1) https://www.ouest-france.fr/bretagne/larmor-baden-56870/des-subventions-exceptionnelles-votees-579657ce-68a8-43a3-9860-ef0e3bf97c63

(2) https://www.larmorbaden.com/vie-municipale/l-equipe-municipale

(3) https://www.lexpress.fr/culture/langues-regionales-a-l-ecole-jean-michel-blanquer-bloque_2146713.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s